Interview Avec Olivier Rocca, Rédacteur De La Déclaration Universelle De Droit Monétaire (DUDM).

 Interview Avec Olivier Rocca, Rédacteur De La Déclaration Universelle De Droit Monétaire (DUDM).
Olivier Rocca

Quelle est l’origine de la déclaration universelle de droit monétaire ?

La DUDM est issue de l’initiative d’un collectif de citoyens travaillant dans le milieu bancaire, informatique et technologique. Il part de la prise de conscience qu’à une époque de grand bouleversement dans les structures de la finance et de la monnaie dû notamment à l’arrivée de la technologie blockchain et du bitcoin, il n’existe aucun texte ni aucune charte créant ce que l’on pourrait nommer « Le droit monétaire universel ». Certes, il existe des droits fondamentaux dans le domaine politique, sociale, économique, environnemental, mais rien dans le domaine monétaire. C’est un paradoxe quand on connaît l’importance qu’a pris un tel sujet aujourd’hui.

Quels sont les éléments clefs de la déclaration universelle de droit monétaire ?

La DUDM se fonde sur 10 axiomes ou « propositions » visant à établir les bases d’un droit monétaire valable pour toute personne et fonctionnant pour tout type de monnaie. L’idée centrale est que la monnaie devrait être l’instrument du choix social et se construire à partir des propositions de valeur de ses utilisateurs. Dans cette perspective, nous essayons de dépasser la vision classique de la monnaie comme instrument d’échange pour la penser comme un droit dont la mise en œuvre repose sur cet ensemble cohérent des 10 axiomes. Chaque axiome constitue donc une brique fondamentale pour la construction de ce droit qui pourra ensuite être implémenté sous la forme de fonctionnalités et de programmes directement au cœur des monnaies que l’on veut faire évoluer. Loin d’être un simple texte de déclaration générale comme l’étaient ses prédécesseurs, la DUDM est à la fois une construction juridique, économique, financière, comptable, technique et informatique pouvant d’ores et déjà servir de méthodologie d’audit pour les organisations publiques et privées.

Je vous invite à signer la pétition sur notre site pour aider à identifier toutes les formes de nouvelle valeur que les participants innovants de la finance décentralisée veulent créer.

Qu’est-ce la déclaration universelle de droit monétaire ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une déclaration universelle proposant de faire reconnaître la monnaie comme un droit équivalent aux droits sociaux, économiques et politiques que nous possédons déjà. Il serait bien possible que la reconnaissance de ce droit monétaire soit la pierre manquante à l’édifice des droits fondamentaux et dont l’existence permettrait de les réaliser. 

Quel sont les principes généraux de la déclaration universelle de droit monétaire ?

Les principes généraux de la DUDM sont synthétisés sous la forme de 10 axiomes :

Quelles sont les autres sources de la déclaration universelle de droit monétaire ?

Les sources théoriques de la DUDM sont nombreuses, mais les plus importantes sont sans doute les travaux sur la monnaie libre et les œuvres du prix Nobel d’Économie Friedrich von Hayeck qui le premier a posé les principes d’une nationalisation des monnaies et de la souveraineté des utilisateurs en matière de décision monétaire. Hayeck préfigure sans aucun doute le puissant mouvement de décentralisation que nous voyons actuellement s’accomplir avec la révolution de la blockchain et des cryptomonnaies. La blockchain qui est une technologie révolutionnaire pour effectuer des transactions sans tiers de confiance doit néanmoins être porteuse de nouveaux concepts que la DUDM est apte à fournir pour favoriser son implémentation à tous les niveaux de l’économie.

Quels sont les avantages de la déclaration universelle de droit monétaire ?

La DUDM présente l’avantage d’être simple et accessible à tout le monde. Les 10 axiomes sont lisibles et compréhensibles de tous. Le texte repose sur le mouvement participatif et il est ouvert aux signatures sur le site change.org. L’organisation du texte et tous ses documents applicatifs sont désormais en ligne et peuvent être téléchargés n’importe où depuis un smart phone ou un ordinateur. La DUDM, mise donc sur la mobilisation citoyenne en vue de la reconnaissance de ce nouveau droit monétaire qui permettra nous l’espérons de faire changer les choses dans le monde des institutions (banques, bourse, état) et de moderniser des pratiques souvent obsolètes.

Quel est l’impact de la déclaration universelle de droit monétaire sur les entreprises et l’économie d’un pays ?

Cela est difficile à dire à ce stade car le texte vient d’être publié. Mais nous espérons que l’impact sera maximal. Dans cette perspective, nous visons 1 million de signatures afin de rentrer dans le cadre du Référendum d’Initiative Citoyenne qui obligera les institutions européennes à instruire les axiomes de la DUMD en vue de leur transposition dans les textes juridiques fondamentaux. Si nous pouvions arriver à un tel résultat, cela signifierait que le socle de droits monétaires proposés par la DUDM serait reconnu et validé par les institutions au plus haut niveau. Les Etats seraient alors obligés de l’appliquer en droit interne et les banques devraient le respecter. 

Quel est le but de cette déclaration universelle de droit monétaire ?

L’objectif de la DUDM est de créer les bases d’une monnaie intelligente (smart money) c’est-à-dire une monnaie construite sur un programme informatique et fonctionnant selon certaines règles et valeurs définies directement par les citoyens eux-mêmes et tous les utilisateurs en général. L’objectif de cette monnaie intelligente est démocratique dans la mesure où elle serait plus représentative des valeurs les plus importantes que les personnes veulent développer et sur lesquelles ils souhaitent fonder leur monnaie.  La monnaie a depuis des siècles été porteuse des seules valeurs de l’Etat régalien et d’une certaine vision de l’économie principalement orientée vers le développement industriel lourd. Mais est-ce vraiment ce que nous voulons aujourd’hui ou bien, ces valeurs appartiennent-elles au passé ? A travers la monnaie intelligente, c’est à un nouveau pacte de vie collective fondé sur les valeurs que nous choisissons pour notre temps présent et à venir que nous voulons arriver.

Comment bénéficier la déclaration universelle de droit monétaire ?

La manière la plus judicieuse de bénéficier de la DUDM est d’y participer en signant le manifeste et en soutenant son expansion dans les communications afin de rendre possible l’obtention des 1 million de signatures qui permettrait à la DUDM de devenir un game changer auprès des institutions européennes pour commencer, et pourquoi pas des institutions d’autres régions plus tard ?

En quoi la déclaration universelle de droit monétaire est-il important pour la lutte contre la pauvreté ?

La DUDM reconnaît à chaque personne dans le monde le droit complet pour produire, échanger, comptabiliser, investir ou épargner dans la monnaie de son choix. Cela signifie pour chacun et chacune le droit de créer la monnaie qui répond à ses valeurs les plus fondamentales. Alors que de nos jours, des peuples entiers sont prisonniers de logiques financières implacables qui les maintiennent dans la dette perpétuelle et leur dénie le droit d’accéder à la monnaie, la DUDM pose la monnaie plus seulement comme une richesse à détenir mais comme un droit fondamental. Elle est donc le meilleur antidote à toute forme d’inégalités, d’oppressions et d’injustices générées par notre système économique et financier.

Pourquoi est-il important de comprendre tous les contours de la déclaration universelle de droit monétaire ?

Pour qui veut être acteur du changement de notre monde et comprendre quel rôle il pourrait jouer dans ce mouvement, la DUDM fournit une grille de lecture incomparable. D’une certaine façon la DUDM est un travail de vulgarisation et de décryptage de ce vaste mouvement de réforme en profondeur à l’œuvre aujourd’hui dans le monde de la finance sous l’influence des technologies de pair to pair amenant de l’horizontalité dans des domaines où n’existait que la verticalité. 

Comment intégrer la déclaration universelle de droit monétaire dans un plan international ?

La DUDM pourra être intégrée dans un plan international si elle réunit suffisamment de signatures pour pouvoir prétendre rentrer dans le Référendum d’initiative citoyenne. Or le nombre de signatures à recueillir est de 1 million. Cela nous montre bien que c’est le soutien populaire de masse qui reste le levier décisif pour se faire entendre des institutions et donner à la DUDM un avenir au niveau des plus grandes chartes de déclaration de droits fondamentaux.

Quel est l’impact de la déclaration universelle de droit monétaire dans l’échange des biens entre différents pays ?

Même s’il est un peu trop tôt pour le dire, nous pensons que le DUDM aura pour conséquence de créer des relations économiques et juridiques plus apaisées entre les Etats et les Entreprises au niveau international en faisant disparaître graduellement cet état de guerre économique absolue dans lequel notre monde est plongé aujourd’hui. Que des rapports de coopération entre agents économiques reliés par des valeurs communes se substituent à des rapports de concurrence exacerbée entre des agents économiques qui ne partagent aucune valeur nous semble une chose souhaitable. En reconnaissant à tous un droit monétaire, la DUDM devrait donc avoir pour effet une diminution des tensions économiques et financières très importantes depuis la crise de 2008.

Quel est l’impact de la déclaration universelle de droit monétaire sur les fluctuations des monnaies ?

La DUDM devrait encourager les personnes à développer un autre rapport à la monnaie, perçue comme vecteur de l’expression des valeurs et pas seulement comme pouvoir d’achat. Si une monnaie est arrimée à des valeurs reconnues et plébiscitées par ses utilisateurs, alors il y a fort à parier que ceux-ci la soutiendront et ne chercheront pas à la détruire en se livrant à des activités de spéculation stupides motivées par la seule recherche du profit à court terme. Globalement on peut donc estimer que plus une monnaie est un vecteur de l’expression et du consensus des valeurs, et plus sa valeur sera stabilisée par la communauté de ses utilisateurs.

Qu’est-ce que cela signifie pour un citoyen quelconque dans un pays quelconque ?

Pour chaque citoyen, la DUDM est un droit imprescriptible et inaliénable dont il bénéficie pleinement à l’échelle de la planète qui lui permet d’accéder aux ressources monétaires et financières qui lui donneront les moyens de vivre, de travailler et de pourvoir à ses besoins les plus fondamentaux. Dans cette perspective, la DUDM fait une rupture en cessant de voir en la monnaie un bien privé (appartenant aux Etats et aux Banques qui la possèdent et la manipulent comme bon leur semble) et en conférant pour la première fois dans l’histoire un statut de bien public et de bien commun à la monnaie. La monnaie appartient au peuple, elle émane du travail du peuple et lui revient entièrement sans que la représentation de cette valeur ne puiss être plus longtemps altérée. Il y a dans ces propositions de la DUDM quelque chose de très important répondant à une aspiration longtemps attendue, mais rarement entendue, à laquelle il faudra bien cette fois répondre.

Anna Dupontel

Anna Dupontel

Related post