Lumière Bleue : Comment Protéger Nos Enfants  ?

 Lumière Bleue : Comment Protéger Nos Enfants    ?

Plusieurs dangers mettent en péril la santé de nos enfants. Ces dangers sont de plusieurs ordres, notamment ceux relatifs au style de vie contemporain qui donne une place importante aux écrans (télévision, ordiphone, tablette, ordinateur portable, jeux vidéo, etc.) dans nos vies. L’utilisation de ces écrans plusieurs heures pendant la journée n’est pas sans effets indésirables sur la santé de nos enfants. Nous vous recommandons de poursuivre la lecture de cet article, pour en savoir davantage sur ce problème ainsi que les solutions à adopter pour le résoudre.

D’où vient la lumière bleue ?

La lumière bleue est une composante de la lumière que l’on retrouve dans ses deux parties à savoir : la partie visible (qui est constituée de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel) qui est excellente pour la santé visuelle, et la partie non visible (les UV), elle est mauvaise pour les yeux. La lumière bleue est donc à la fois bonne et désagréable pour la santé de nos yeux. La bonne c’est la lumière bleu-turquoise, elle est indispensable parce qu’elle contribue beaucoup à régler la température interne, le réflexe pupillaire, l’équilibre psychomoteur et hormonal, le cycle veille-sommeil et les fonctions cognitives.

La mauvaise c’est la lumière bleu-violet, elle est produite par le soleil, les lampes fluocompactes et les LEDS blanches froides que l’on retrouve dans les appareils modernes (ordinateurs, ordiphone, tablettes…). Elle est mauvaise pour les cellules de la rétine.

Les dangers de la lumière bleue pour les enfants

Plusieurs raisons expliquent pourquoi nos enfants doivent être préservés des risques encourus suite à une longue exposition aux sources de lumière bleu-violet.

Tout d’abord, le cristallin, chez les enfants de moins de dix ans, ne joue pas encore totalement sa fonction de filtre et par conséquent laisse passer la lumière bleu-violet jusqu’à la rétine. Ensuite, ce sont les enfants qui sont les plus exposés à la source la plus puissante d’UV et de lumière bleu-violet, c’est-à-dire le soleil : relativement aux adultes, les enfants passent trois fois plus de temps à l’extérieur. Enfin, les enfants « millénium » sont exposés à une multitude d’écrans. Ceux-ci sont utiles et divertissants à petite dose, mais ils ont un effet néfaste sur la santé quand on en abuse. À l’origine de cette situation : le rétroéclairage D.E.L..

 Les innombrables heures passées face à ces écrans exposent à cette lumière bleue à une intensité trop importante et elle devient alors mauvaise pour la santé, en particulier pour les yeux et pour le sommeil. Une trop grande exposition à la lumière bleue peut, en effet, provoquer sur une courte période une fatigue des yeux importante, des maux de tête, des picotements oculaires et sur une longue période les risques de myopie et de DMLA sont accrus en raison d’atteintes de la rétine et du cristallin. Par ailleurs, cette exposition intensive à la lumière bleue, spécialement le soir, trouble le sommeil.

Comment protéger vos enfants de la lumière bleue et de ses effets nocifs ?

Par ailleurs, de nouveaux travaux présentés à Paris début septembre, au cours de l’atelier de recherche de l’European College of Neuropsychopharmacology, ont confirmé ce danger en illustrant le lien entre la lumière artificielle bleue émise par les écrans et les troubles du sommeil conduisant à des troubles du déficit de l’attention et d’hyperactivité (TDAH) chez les tout-petits. Plusieurs solutions existent pour préserver nos enfants des conséquences néfastes d’une surexposition à la lumière bleue, parmi elles :

Mettre des lunettes de soleil aux enfants lorsqu’ils sont à l’extérieur et exposé à la lumière du soleil, observer les bonnes distances face aux écrans : 3 mètres devant les télévisions et les jeux vidéo, 60 à 80 cm devant les ordinateurs, modérer le temps passé devant les écrans en vue d’éviter de développer des addictions ou des troubles. Poser des filtres sur les écrans d’ordiphones et tablettes, utiliser des verres de lunette filtrante et proposer à vos enfants des lunettes avec des verres anti-lumière bleu

Conclusion

La lumière bleue produite par les appareils est nocive pour la vue de nos enfants, en particulier les plus jeunes qui sont plus vulnérables aux rayons nocifs émis par ces éléments du quotidien. En effet, elle diminue la fabrication de mélatonine, l’hormone qui favorise l’endormissement. Une mauvaise qualité du sommeil qui peut entrainer la prise de poids, voire l’obésité et le diabète.

Related post