Dépendance Émotionnelle :5 Clés Pour La Surmonter.

 Dépendance Émotionnelle :5 Clés Pour La Surmonter.

people, relationship difficulties, conflict and family concept – unhappy couple having quarrel in bed at home

Nous, les êtres humains, sommes des « animaux sociaux » et nous avons besoin des autres ; c’est incontestable. Mais à quel point avons-nous besoin d’eux ? Où se trouve la ligne qui distingue une connexion saine d’une dépendance émotionnelle ?

Le contact avec les autres est nécessaire à notre développement. Les enfants ont besoin de quelqu’un qui s’occupe d’eux, quelqu’un qui leur donne non seulement de la nourriture, mais aussi de la chaleur humaine et de l’affection. Afin de construire son projet de vie épanouie et garantir une vie meuilleurs, il est nécessaire que nous ayons un cercle social : parents, amis, partenaire…

Mais c’est une chose de parler de la nécessité des contacts sociaux en général, et une autre de discuter des relations concrètes auxquelles nous nous consacrons et de la façon dont nous les vivons.

La dépendance émotionnelle

Souvent, et surtout dans les relations entre partenaires, la dépendance émotionnelle ou l’addiction entre en jeu, et la relation, loin d’être une forme de soutien, se transforme en obstacle au développement et même à la santé mentale des deux partenaires.

Si vous n’êtes pas heureux dans votre relation, cela peut être dû au fait que vous vivez dans une situation d’addiction. C’est pourquoi nous allons vous décrire certains des signes qui peuvent indiquer un certain niveau de dépendance émotionnelle chez votre partenaire.

  • En premier lieu, si votre relation vous apporte de la souffrance (comme la tristesse ou l’anxiété) et que vous vous sentez toujours incapable de changer de voie ou de la quitter, il est fort probable que vous ayez un certain degré de dépendance émotionnelle. Les relations sont compliquées et exigent des efforts, mais pas de la souffrance.
  • L’un des signes les plus concrets de la dépendance est que vous n’exercez aucune activité en dehors de la relation. Que ce soit un passe-temps, des études, une carrière, des amis… si tout ce que vous faites est avec votre partenaire, votre relation est probablement caractérisée par une dépendance ou une accoutumance.
  • Une autre caractéristique de la dépendance à votre partenaire est l’incapacité d’être seul. Peut-être vous êtes-vous tellement habitué à tout partager avec votre partenaire que vous ne savez plus quoi faire lorsque vous êtes seul, ou peut-être aussi que vous êtes submergé par l’inquiétude : vous craignez que quelque chose lui arrive ou que ce qu’il fait lui arrive.
  • Vous avez des pensées ou vous croyez que vous ne pourriez pas vivre sans cette personne ou que notre vie n’aurait aucun sens sans elle, qu’elle est tout votre monde. Ces idées sont caractéristiques d’une relation de dépendance.
  • La jalousie est souvent un autre bon indicateur d’une relation de dépendance, car elle est liée à l’insécurité et à un manque de communication.

La dépendance émotionnelle peut avoir de nombreuses causes. Parfois, elle peut être due au fait que nous n’avons pas suffisamment appris à tolérer les souffrances inhérentes à la vie et que nous ne sommes donc pas capables d’abandonner des partenaires qui nous font du mal parce que nous avons peur du changement ou d’être seuls. Dans des cas extrêmes, nous pouvons être incapables de partir même si nous subissons des mauvais traitements ou des abus.

Dans d’autres cas, en raison de problèmes d’estime de soi, nous finissons par dépendre de nos partenaires pour nous faire sentir bien dans notre peau, nous admirer ou nous donner la sécurité que nous n’avons pas nous-mêmes.

Quelle qu’en soit la raison, en fin de compte, l’addiction à un partenaire est toujours le problème de la personne qui souffre, qui doit travailler sur elle-même afin de pouvoir établir des relations saines ; d’autre part, les attentes, le fait de demander trop souvent de la compagnie, la jalousie… ces choses finiront par user leurs relations.

Nathalie Dupont

Nathalie Dupont

Related post